Attention ! Le forum est fermé, ne pas s'inscrire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le matin d'une rue d'Orghill... (PV Link)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meïl

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 20
Pays : France

Feuille de personnage
Prénom: Meïl
Nom: ~
Clan: Bien

MessageSujet: Le matin d'une rue d'Orghill... (PV Link)   Dim 10 Fév - 18:31

La foule. Après des jours de marche solitaire plongée dans ses pensées, Meïl faisait face à la foule dense des rues d'Orghill. L'air était encore fraichi par le matin, mais déjà des centaines de personnes marchaient, parlaient, criaient, transformant une simple rue en un merveilleux théâtre. Pourtant, Meïl n'était pas habituée. En quelques jours seulement, elle avait réussi à oublier le vacarme des villes. De nouveau projetée dans cet orchestre infernal, elle avait peine à se sortir de la douce tranquillité de la solitude. Elle regardait autour d'elle, étonnée, redécouvrant le monde au travers d'une grande ville. Elle ferma les yeux. Elle en avait mal à la tête. Mais il fallait bien continuer à avancer ! Elle n'avait pas fait ce voyage pour rien ! Avant toute chose, elle voulait visiter la ville. C'était certainement le meilleur moment dans ses voyages : les visites. Toute découverte était pour elle la naissance de dizaines de réflexion. Tout dans le monde semblait porter des questions. Le monde était un immense point d'interrogation. Meïl observa les passants. Un habit vert se démarqua au milieu de la foule. Elle se dirigea aussitôt vers lui.
-Bonjour monsieur...Vous habitez ici, n'est ce pas ? Euh...en fait, je me demandais si vous vouliez bien m'indiquer les endroits les plus...intenses de cette ville ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Eldyon

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 20

Feuille de personnage
Prénom: Link
Nom: Eldyon
Clan: Bien

MessageSujet: Re: Le matin d'une rue d'Orghill... (PV Link)   Mer 13 Fév - 19:11

Flac. Floc.
Dans la toiture, une brèche s’est créée entre deux tuiles. De l’eau s’écoule doucement par la fissure, s’écrasant sur le vieux plancher. Une petite flaque se dessine sur le sol.
Je reste allongé sur le matelas poussiéreux qui me sert de lit, installé dans un coin. Le son des gouttes d’eau résonne dans ma tête. Je ne pense à rien d’autre.
J’ai réservé cette chambre dans une auberge douteuse hier soir. Il y en avait d’autres, mais celle-ci était la moins chère. J’ai pensé qu’elle ferait l’affaire.
Je me redresse sur le matelas, le parquet grince. Je récupère mes bottes, posées non loin, et je commence à me rhabiller. Je me dépêche d’enfiler mes gants, j’attrape mon sac et je dévale les escaliers. Le parquet craque.
Lorsque j’ouvre la porte, une brise légère et glaciale m’enveloppe tout entier. Le soleil n’est pas bien haut dans le ciel mais déjà la foule se fait dense, compacte. Je sors de l’auberge d’un pas déterminé, absorbé immédiatement par le flot pressant.
Un nouveau jour commence.
Que faire aujourd’hui ? Je pourrais reprendre la route dès aujourd’hui, mais l’envie n’est pas là. De toute manière, j’ai décidé d’accorder un jour de repos à ma jument. Je lui dois bien ça.
Je me laisse emporter par la foule. Elle me pousse en avant et je ne cherche pas à résister. Errer, la tête vide. Ne pas chercher à communiquer, surtout.
Mais tout de suite une voix me sort de mon sommeil à moitié conscient. Une voix qui semble me prendre la main pour me réveiller. La voix m’attire, je tourne la tête. Un visage apparaît. De grands yeux gris me fixent.
Je n’ai pas entendu ce qu’elle me disait.
C’est la première personne qui m’adresse la parole depuis des jours. Après avoir quitté Liett précipitamment, je me suis directement dirigé vers Orghill, évitant les grandes routes et les villages. C’est la première fois que je m’arrête.
Me voilà reparti dans mes pensées. Je remarque son regard interrogateur et me souviens que je n’ai toujours rien dit. Je n’ai pas entendu ce qu’elle m’a dit. Ça m’agace. Je n’ai pas envie de lui demander de répéter. Le silence a été trop long ; elle va me prendre pour un simple d’esprit. Incapable de se concentrer sur quelque chose.
Je continue mon chemin, l’abandonnant là. Je n’ai pas fait quelques pas que ses jolis yeux gris me reviennent en mémoire. C’est la seule chose que j’ai retenu d’elle.
Oh, et puis tant pis.
Je fais demi-tour ; je la cherche un instant avant de la retrouver, ou plutôt de retrouver ces yeux gris. Je m’approche d’elle, avant de lui demander :
- Qu’est-ce que tu as dit ?
Si ce n’était pas déjà fait, elle doit désormais me prendre pour un fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meïl

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 20
Pays : France

Feuille de personnage
Prénom: Meïl
Nom: ~
Clan: Bien

MessageSujet: Re: Le matin d'une rue d'Orghill... (PV Link)   Mer 13 Fév - 20:22

(Bon, alors... J'vais essayer d'écrire au présent, mais je suis pas sure d'être vraiment convaincante... T'étonnes pas si y a des fautes de temps...Et comme je trouve ça absolument horrible le présent ET la 3ème personne, je vais écrire à la 1ère...Attention massacre attendu dans quelques minutes !)

Le jeune homme part, me laissant seule au milieu de la foule. Dommage. Ce n'est pas la première fois que ça arrive, mais j'ai pourtant le sentiment d'être passée à côté d'une rencontre. Une énième rencontre, certes, mais chaque relation peu importe laquelle mérite d'être vécue. Une nouvelle fois, je tente de distinguer une figure humaine parmi la foule informe qui se presse autour de moi.
-Qu'est ce que tu as dit ?
Je me retourne. Il était là. Étonnant. Les passant n'ont pas l'habitude de revenir là où ils viennent de passer. J'hésite un instant. Un instant de trop surement.
-Je...Vous connaissez assez la ville pour me montrer des endroits beaux...non, plutôt des endroits dignes d'intérêt... Ceux que les gens ignorent alors qu'ils ne devraient pas ?
Je souris. Une fois de plus j'ai raison en me disant que cette rencontre vaut la peine d'être vécue. Je le détaille un instant, plongeant mon regard dans le sien. Les mots viennent, d'un seul coup, noyant mes pensées sous trop de phrases.

Les mots. Merveilleux concept aussi inutile que beau. Des mots, il y en a des centaines, des milliers pour tout raconter, tout décrire. Et pourtant, si peu arrivent à définir exactement nos émotions, nos sensations, nos pensées volatiles et furtives. Si peu font ressentir à l'autre ce que l'on aimerait qu'il perçoive. C'est à la fois triste et fascinant. C'est une immense perte que de ne pas avoir les bons mots, mais c'est aussi un défi. Le défi de savoir dire ce que l'on pense et de penser ce que l'on veut dire. En ce sens, les poètes, les écrivains et tout ceux qui savent jouer avec les mots sont des aventuriers; bien plus qu'on ne le croit, d'ailleurs. Il faut beaucoup de courage pour pouvoir s'aventurer sur ce terrain incertain qu'est la communication. Et plus exactement la parole, la langue.

Je ne pense pas à cela. Du moins pas encore. Je suis totalement absorbée par l'instant. Puis me tournant vers la foule, détaillant la vie fuyante d'Orghill, observant chaque chose, je demande à l'inconnu :
-Monsieur, s'il vous plait...Que voyez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le matin d'une rue d'Orghill... (PV Link)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le matin d'une rue d'Orghill... (PV Link)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin
» Matin de printemps...
» Fatal Bazooka - Ce matin va etre une pure soirée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage des Darcer RPG :: Edrillon :: Orghill-
Sauter vers: