Attention ! Le forum est fermé, ne pas s'inscrire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meïl

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 20
Pays : France

Feuille de personnage
Prénom: Meïl
Nom: ~
Clan: Bien

MessageSujet: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Dim 10 Fév - 19:44

Liett. Mêmes rues, même ambiance, même figures sombres et anonymes. Et pourtant tout avait changé. Meïl regardait sa ville natale comme à travers de l'eau. L'éloignement avait creusé un gouffre entre elle et son enfance, entre elle et son passé. Elle reconnaissait tout mais ne connaissait rien. C'était comme si la petite fille vivante qu'elle avait été était restée à Liett, et que cette enfant avait été oubliée, enfouie sous les découvertes... Une bouffée de tristesse. Un poids tomba sur sa poitrine, entravant son âme, la noyant lentement dans les profondeurs du désespoir. Sa vie de gamine lui revenait subitement, par bouquets de souvenirs, par brassées entières de sensations oubliées. Sa maison, ses quelques amies, sa peur terrible de l'obscurité, sa curiosité inlassable portée sur le monde, ses questions sans fins aux adultes exaspérés. Et sa mère. Son enfance avait commencée à mourir avec la mort de sa mère. La poids de la mémoire l'attirait doucement au fond du lac de larmes. Cette eau, elle la connaissait bien. Un peu trop bien, d'ailleurs. Et au fil du temps, elle avait appris à ne plus se laisser prendre au piège. D'un courageux battement de pied, elle remonta à la surface. Elle respira. Elle s'accrocha à n'importe quoi pour ne pas retomber, pour ne pas sombrer. A n'importe qui. Au garçon qui passait par là, qu'elle ne connaissait pas, le sauveur qui lui tendait la main pour lui permettre d'affronter sa tristesse. Elle ne savait même pas son nom, mais peu importait.
-Bonjour.
C'était comme un premier pas vers l'acceptation.


Dernière édition par Meïl le Dim 17 Fév - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 1004

Feuille de personnage
Prénom:
Nom:
Clan: Mal

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Mar 12 Fév - 18:25

Le Soleil, encore endormi, vit le Ciel et le trouva beau. Il se leva alors, traversa un océan orange et rose, découvrit le monde et l'illumina. Il entra dans Liett, éblouissant, et se nicha loin au-dessus d'elle. Au-dessus des arbres, au-dessus des toits des maisons, au-dessus des clochers ! Il dit bonjour aux oiseaux et ses rayons s'infiltrèrent partout. Ils aveuglèrent l'enfant qui venait de se réveiller, ils aveuglèrent le marchand qui étalait ses tapis, ils aveuglèrent le voyageur qui entrait dans la ville, ils aveuglèrent la ménagère qui levait ses fils, ils aveuglèrent le Noble qui se reposait dans son palais, ils aveuglèrent jusqu'à la Lune, qui s'éclipsa . Ils les aveuglèrent tous et réveillèrent le monde.

Ce même Soleil, depuis le Ciel, entra dans une maison. Il s'infiltra entre les volets fatigués, traversèrent les vitres sales et pénétrèrent la chambre des enfants Lùthien.

Dans cette chambre, il y avait six lits. Un était vide : c'était celui d'Émilie, l'ainée, qui s'était levée avant l'aube et qui était déjà partie à l'atelier de couture. À côté, c'était celui d'Éléonore, qui se leva dès que la lumière atteint ses paupières pour réveiller les petits. Elle commença par le lit de Marie, la petite dernière, qui était à côté du sien. Puis elle alla en face et réveilla Jacob, son cadet, et Ewen, qui était entre Jacob et Marie. Tous s'éveillèrent, s'étirèrent, baillèrent et se frottèrent les yeux.

Puis la petite Éléonore s'occupa du dernier lit : celui de Connor, qui était de cinq ans son ainé. Il se retourna paresseusement dans ses couvertures et elle leva les yeux au ciel. Elle insista et le menaça de lui jeter un seau d'eau à la figure pour le réveiller. Comme il ne réagit pas, elle précisa que ce serait de l'eau sale et croupie, parce qu'elle n'allait quand même pas gaspiller de l'eau propre pour son bon à rien de frère...

-Et tu sentiras très mauvais, et je...

On ne sut jamais ce qu'elle ferait après ça, car Connor se leva d'un bond. Il agita ses mains, pointa son index vers lui-même et plia le bras : Éléonore comprit qu'il demandait si c'était lui qu'elle traitait de bon à rien, qu'elle se trompait, qu'il était très fort. Elle termina pliée en deux sur le lit, impuissante sous les chatouilles que son frère lui faisait subir après s'être jeté sur elle.

Le Soleil entendit des rires dans la chambre des Lùthien, et il se dit qu'aujourd'hui était une belle journée.



Connor sortit dans les rues joyeuses. Aujourd'hui, il faisait beau. Il se demanda ce qu'il pourrait bien faire aujourd'hui. Il avait Jungo avec moi. C'était un chien errant qui le suivait partout depuis qu'il l'avait rencontré voilà plusieurs mois. Depuis, il s'était habitué à lui. Parfois, il lui donnait même à manger. Jungo était comme tout, et il le protégeait des mauvaises rencontres.

-Bonjour.

Connor sursauta. C'était... à lui qu'on parlait ? Il se retourna et vit une jeune fille aux cheveux noirs et aux grands yeux gris. Il trouva qu'elle avait mauvaise mine. Il se frappa le front de la main, ouvrit ses paumes sur les côtés, gêné. Ah ! qu'il était désolé ! Il avait peut-être vexé ou effrayé la jeune fille en sursautant... Son premier réflexe pour répondre à un salut était de faire coucou de la main, mais comme il avait affaire à une damoiselle, il inclina la tête et baisa sa main. Puis il sourit gaiement, les prunelles rieuses.

Qui que soit cette mystérieuse jeune fille, elle avait de beaux yeux !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

______________________

We were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meïl

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 20
Pays : France

Feuille de personnage
Prénom: Meïl
Nom: ~
Clan: Bien

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Mar 12 Fév - 19:46

Meïl regardait les pavés, légèrement honteuse. Pourquoi n'arrivait-elle pas à réfléchir avant d'agir ? Elle lança un regard au jeune homme qui lui souriait. Il fallait croire que le destin s'était de nouveau rangé à ses côtés. L'ombre d'un sourire passa sur son visage.
-Je suis désolée... Je ne voulais pas vous déranger...Je voulais juste...enfin, je veux dire...
Les mots s'emmêlaient et semblaient prendre un malin plaisir à se dérober. Elle soupira. Elle avait pourtant l'habitude des mots. De les ordonner, de les laisser courir comme ils venaient, virgule après virgule, point après point. Mais rien à faire. Les phrases fuyaient le sourire de l'inconnu.

Elle se demanda pourquoi elle l'avait abordé. Pourquoi diable n'avait-elle pas pu s'empêcher de parler à la première personne venue ? Devant la disparition furtive des mots, elle en oubliait presque la détresse qui l'habitait quelques secondes auparavant. Oublier. Tout oublier. Grand sourire.
-Je m'appelle Meïl ! J'espère que je ne vous dérange pas trop, je...
La cause. Voilà ce qu'il manquait. Son esprit ne savait encore rien de cette noyade désespérée.
-Vous habitez ici ?
Question stupide. Pourtant la seule qui lui venait pour meubler le silence qui s'installait en elle, absence rampante qui s'introduisait dans son âme.

Une douleur intense à la poitrine, une étouffante sensation de déchirement. Quelque chose dans l'air frais, dans la lumière dégoulinant le long de la rue lui rappelait encore trop de souvenirs. Ou peut-être était-ce seulement cet enfant pétillant qui s'accrochait au bras de sa mère qui lui rappelait sa propre enfance. Oublier ! Elle regarda le jeune homme, pleinement perdue dans la vie et entièrement retenue par lui, par son sourire, par sa présence. Elle le fixa intensément, de cette contemplation égarée qui n'attendait plus qu'un guide.

Il aurait pu être n'importe qui. Mais le destin, le hasard, ou bien cet entre-deux flou qu'on ne sait pas nommé, avait choisit Connor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 1004

Feuille de personnage
Prénom:
Nom:
Clan: Mal

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Mer 13 Fév - 14:13

La jeune fille se répandit en excuses. Elle avait l'air troublée, perdue, angoissée... Son cœur avait besoin d'aide. Connor se prit tout de suite d'affection pour elle. Oh, non, elle ne le dérangeait pas du tout ! Vraiment... Comment le lui faire comprendre ? Connaissait-elle le langage des signes ? Il en doutait. Mais ce n'était pas bien grave. Il avait toujours réussi à se faire comprendre quand il le voulait. Il suffisait que la personne ait un tant soit peu d'imagination. L'inconnue, si perdue soit-elle, semblait intelligente.

Il haussa les épaules avec indifférence. Non, ce n'était pas grave. Pas la peine d'être désolée. Elle ne l'avait pas du tout dérangé. Toutes ces excuses le gênaient. Et cet air honteux aussi. Enfin, il ne fallait pas s'excuser pour lui... Puis le visage de l'inconnue s'éclaira d'un grand sourire. Oh ! Elle avait retrouvé le moral ? Cela fit plaisir à Connor. Elle était beaucoup plus jolie quand elle souriait !

-Je m'appelle Meïl ! J'espère que je ne vous dérange pas trop, je...

Meïl... Il trouva ce prénom joli. Il ne l'avait encore jamais entendu. Il secoua vivement la tête : non, elle ne le dérangeait pas du tout.

-Vous habitez ici ?

Drôle de question à poser un inconnu. Mais c'était aussi une drôle de manière que de dire bonjour à un inconnu pour lui faire la conversation. Bah ! cette demoiselle avait peut-être simplement besoin de compagnie. La pauvre... Elle paraissait si triste, tout-à-l'heure !

Il hocha la tête positivement. Oui, il habitait ici, à Liett. Il y avait d'ailleurs toujours habité, et ne se souvenait pas d'avoir jamais mis les pieds ailleurs. Ça ne l'intéressait pas. On disait que le monde au-dehors était sauvage, hostile et rempli de monstres terrifiants... Brr, ces histoires lui faisaient froid dans le dos. Lui était un garçon simple, loin des aventuriers téméraires dont les légendes contaient les exploits. Et c'était très bien comme ça.

Il fut soudain troublé. Meïl le regardait bizarrement. Oh, bien sûr, c'était tout-à-fait normal de regarder son interlocuteur - le contraire était même très impoli -, mais là... Elle le fixait d'une manière presque désagréable. Y avait-il un souci ? Il pencha légèrement la tête sur le côté, étonné.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

______________________

We were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meïl

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 20
Pays : France

Feuille de personnage
Prénom: Meïl
Nom: ~
Clan: Bien

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Mer 13 Fév - 14:39

(J'espère que c'est compréhensible... En tout cas, je peux te dire une chose, si la cérémonie du thé existe en Edrilion, Meïl est forcément une des adeptes ! [En plus c'est vrai que ce perso me rappelle quelqu'un... Un de mes personnages justement...])

Meïl éclata de rire. Elle ne savait pas pourquoi. Son esprit tournoyait de peine en joie et de peur en confiance.
-Vous me rappelez quelqu'un, monsieur...
C'était vrai. Quelque chose dans son attitude, dans ses réactions lui rappelait vaguement des souvenirs perdus à la frontière de la conscience.
-Si vous habitez ici peut-être que...comment dire...que vous pourriez me faire visiter ? C'est joli ici et je ne connais pas cette ville.
Elle mentait un peu, mais peu importe. Cette ville, elle ne la connaissait déjà plus. Et quoi de mieux pour renouer avec le passé que de tout oublier pour mieux se souvenir du présent ? Le présent. Un si joli mot pour une si beau concept. Vivre dans le présent, c'est accepter que l'éphémère dans toute sa beauté est destiné à mourir, à disparaitre pour mieux renaitre dans l'instant d'après. L'éphémère n'est pas toujours ce que l'on croit. C'est l'éternité déguisée en instant. Pas pour le principe, ni pour une quelconque supercherie. Seulement pour laisser aux hommes le merveilleux pouvoir de vivre. Meïl regarda rapidement autour d'elle. Oui, cet instant là était beau. Ce n'était même pas la peine de chercher plus loin. La vie se suffit à elle-même en passant par la beauté.

Son attention se porta de nouveau sur Connor. Elle lui sourit, murmurant un "Merci" lancé hâtivement du plus profond de son âme. Merci de ne pas l'avoir laissée seule. Merci de l'avoir écoutée. Merci pour son sourire, pour sa présence. Merci de ne pas dédaigner une jeune fille sortie de nulle part. Un seul mot qui se déroulait, spirale merveilleuse qui entourait chacune des secondes de cet instant éphémère. Et puis, à quoi ça sert de tout s'expliquer tout le temps ? Dans son esprit, elle ne s'expliquait rien. Il y avait seulement une immense gratitude pour ce moment étonnant, suspendu dans le temps, se confondant presque avec l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 1004

Feuille de personnage
Prénom:
Nom:
Clan: Mal

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Mer 13 Fév - 20:32

Le rire de Meïl était frais et doux aux oreilles. Qu'elle était jolie quand elle souriait ! Sa peau pâle et ses yeux transparents contrastaient joliment avec ses cheveux de jais. Connor lui rappelait quelqu'un, disait-elle ? Étrange. Mais en y réfléchissant un peu, il existait des tas de bruns dans son genre dans le monde. Il croisait des dizaines de garçons chaque jour dans les rues. Il était tout-à-fait possible et même normal qu'elle connaisse quelqu'un qui lui ressemble. Et puis... Elle ne le connaissait que très peu, elle ne savait rien de lui, en vérité. Même s'il était très facile de se rendre compte quel genre de garçon était Connor, dès la première fois qu'on le rencontrait. Tranquille et toujours souriant. Oui, ces deux adjectifs convenaient parfaitement à Connor Lùthien.

Meïl hésitait dans ses paroles, comme si elle ne savait pas bien ce qu'elle voulait dire ou faire. Pourtant, elle n'était pas timide, si elle abordait les gens dans la rue comme cela. Ça ressemblait plutôt à une gêne polie. Elle se montrait gentille et tout-à-fait sympathique avec lui. Il tâchait de lui rendre la pareille du mieux qu'il le pouvait.

Lui faire visiter la ville ? Oh oui ! C'était tout à fait dans ses cordes. Superbe idée ! Il pourrait passer un peu de temps en bonne compagnie. Il entendit japper. Il ne s'en était pas rendu compte, mais Jungo l'avait délaissé quelques minutes et reniflait maintenant Meïl, visiblement curieux.

Il hocha vivement la tête, adressant son plus beau sourire à la jeune fille. Connor était un garçon qui souriait continuellement. Peut-être était-ce pour combler le vide de la parole ? Il invita Meïl à la suivre. Il remarque qu'elle n'avait rien dit sur son mutisme et ne s'en était même pas étonnée. Peut-être... ne l'avait-elle pas remarquer ? Non, c'était impossible. Tout le monde le remarquait quand quelqu'un ne répondait pas à un salut par un autre "bonjour !" claironnant mais par un signe de la main. Il trouva cela étrange... Puis il se dit que ça n'avait pas d'importance. Il allait lui montrer Liett dans toute sa splendeur !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

______________________

We were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meïl

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 20
Pays : France

Feuille de personnage
Prénom: Meïl
Nom: ~
Clan: Bien

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Jeu 14 Fév - 19:29

Pendant un moment, Meïl se laissa guider dans les rues de Liett. Elle regardait tout, promenant des yeux étonnés sur le monde, redécouvrant avec une joie craintive le monde de son enfance. Il lui semblait que la ville n'était pas aussi vivante dans ses souvenirs. Peut-être n'avait elle pas prit le temps de vraiment regarder ? Au fil des découvertes, le passé se laissait aller en elle, lui laissant découvrir ces côtés insoupçonnés d'elle-même qu'elle pensait avoir perdu en grandissant. Se laissant aller à une candeur soudaine, elle saisit la main de Connor et l'entraina dans les ruelles. Dans des rues qu'elles ne connaissaient même pas, mais qu'elle découvrait joyeusement. Quelques fois, s'arrêtant, elle pointait du doigt un détail : un oiseau s'envolant vers le soleil, une vitre couverte de buée à travers laquelle on distinguait une frimousse enfantine. Et des couleurs. Tant de couleurs partout, qui semblaient se dérouler en un détonnant camaïeu de bruns et de gris, tranchés parfois d'un rouge éclatant, d'un orange brillant ou d'un vert discret. La ville était une immense palette qui s'étendait sous l'azur du ciel. Et elle parlait. Beaucoup, peut-être trop. Elle s'amusait de tout, décrivant à Connor des choses qu'elle seule voyait, plongée comme elle était dans l'univers débordant du rêve.

Puis elle s'arrêta. Dans une rue comme les autres, sans rien de particulier. Une rue comme tant d'autres. Un éclair de malice brillait encore dans ses yeux. C'était sa rue. Celle dans laquelle elle avait grandi.
-Et maintenant ? Comment on fait pour retourner au point de départ ?
C'était le plus beau moment. Laisser passer l'enthousiasme et se retourner. Regarder d'où l'on vient, où on a été. Et essayer de retracer son chemin jusqu'au début en se guidant de toutes ces petites choses vues en chemin. C'était une sorte de défi. Sauf que, cette fois, elle n'était plus seule à visiter dans ce questionnement constant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 1004

Feuille de personnage
Prénom:
Nom:
Clan: Mal

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Dim 17 Fév - 20:34


Les rues de Liett étaient belles et ensoleillées. Le sourire de Meïl était beau et ensoleillé. Connor l'écoutait parler, rêver à voix haute. Elle admirait la ville et ses couleurs, ses lumières, ses rêves. L'émerveillement se lisait dans ses yeux. Et il se délectait de la magie des ces instants. Que la ville était belle sous ce soleil éclatant ! Il n'y avait plus de pauvres, de misère, de violence, juste la beauté de la vie. Et le sourire de cette inconnue qui rêvait avec lui. Il se sentait bien... Quelle importance s'il ne pouvait pas lui répondre ? Il pouvait sourire, montrer, mimer, et cela suffisait.

Elle s'arrêta soudain. Avait-elle vu quelque chose qui l'avait troublée ? Connor n'aurait pas su le dire. C'était une rue, une rue banale, ni belle ni misérable et sans rien de notable. Pas de marchands aux produits exotiques, de magicien merveilleux, de confiserie aux mille senteurs sucrées. Peut-être s'était-elle simplement souvenu qu'il était l'heure de rentrer chez elle. Connor n'aimait pas cette idée. Il aurait aimé rester avec elle un peu plus... Elle ne lui parlait pas comme à un idiot ou comme à un enfant, comme les gens le faisaient souvent, mais comme à une personne normale.

-Et maintenant ? Comment on fait pour retourner au point de départ ?


Connor regarda autour de lui. Il était à peu près sûr de savoir où il était et, à partir de là, de retourner sur la place où Meïl l'avait abordé. Même si Liett était grande, il connaissait ce quartier comme sa poche : il y avait passé toute sa vie, après tout !

Il invita Meïl à le suivre d'un geste de la main, puis il tourna les talons et remonta la rue en sens inverse.

Tandis qu'ils marchaient, il aperçut un vendeur de sucettes qui déambulait au coin d'une rue. Ce n'était pas des sucettes, mais des délices multicolores gros comme un poing. Elles n'avaient pas l'air chères, en plus... Une envie folle le prit alors. Il avait dans la poche un peu d'argent, normalement destiné à nourrir sa famille ce soir. Mais il avait tellement envie de remercier Meïl pour sa gentillesse... Il rencontrerait bien un riche passant à qui faire les poches dans la matinée. Ou quelques pièces dans un caniveau ; cela arrivait, parfois. Il en avait bien le droit... C'était pour faire plaisir.

Il sortit les pièces de sa poche et les montra à la jeune fille, puis il désigna le marchand de sucettes du doigt. De véritables sucettes multicolores... Cela devait être délicieux ! Il se promit d'en acheter aussi pour ses frères et sœurs, s'il avait assez. Il s'en réjouissait déjà.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

______________________

We were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meïl

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 20
Pays : France

Feuille de personnage
Prénom: Meïl
Nom: ~
Clan: Bien

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Mer 20 Fév - 18:28

Meïl regrettait presque sa phrase. "Retourner au point de départ". Elle sentait approcher la fin, lorsque l'instant s'envole pour laisser un souvenir, une image, une rencontre. Elle savait que ce moment arriverait dès le début. Et pourtant, il y avait toujours cette amertume qui lui mordait le coeur. C'était dommage. Elle l'aimait bien, ce garçon, trouvé au hasard dans une rue, dont elle ne connaissait pas même le nom. Il y a des choses qui ne s'oublient pas, et cet après-midi coloré passé avec lui resterait à jamais gravé dans sa mémoire. Et qu'avait elle encore à penser ainsi ?! L'instant ne s'était pas encore échappé, alors profiter. Profiter avant qu'il parte.

Connor s'était arrêté. Il pointait quelque chose du doigt. Meïl suivit son regard. Ses yeux se portèrent sur lui et se plantèrent dans les siens. La gentillesse presque innocente mais tellement touchante du jeune homme la faisait sourire. Et pourtant, elle était plongé dans cette sorte de désarroi honteux teinté d'incompréhension. Il ne la connaissait pas. Et pourtant, il lui avait déjà offert le plus beau cadeau qu'il puisse lui donner : du temps. Les Hommes sont par excellence les êtres les plus pressés qui soient. Ils ont toujours une excuse, une feinte. Pour les autres comme pour eux-même. Parce que c'est tellement plus simple de regarder ailleurs lorsqu'il suffit de tourner la tête pour contempler la beauté. Peut-être même sans le savoir, Connor lui avait fait don de temps. D'une attention souriante qui la touchait au plus profond de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 1004

Feuille de personnage
Prénom:
Nom:
Clan: Mal

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Lun 25 Fév - 18:11

[Désolée du retard, j'étais en stage ^^"]

Connor se plongea dans le regard argenté de Meïl. Il y avait quelque chose de triste dans son visage. Regard triste, sourire triste, joie triste. Il ne saurait retrouver le détail qui lui créait cette impression... Quel était ce sentiment qu'il croyait déceler dans l'expression de Meïl ? Cela ressemblait à de la nostalgie. Peut-être.

Inspiré par une familiarité et une gaieté soudaines, il prit la main de Meïl et l'entraina vers le marchand de confiseries. L'odeur était encore plus forte quand on était à côté. Il compta sa monnaie. Il aurait aimé repartir avec huit sucettes - une pour Meïl, une pour lui et le reste pour sa mère, ses trois sœurs et ses deux frères - mais il n'avait pas assez d'argent pour en acheter autant. Il fut instant tenté d'en voler quelques-unes, mais il abandonna vite cette idée. Il ne voulait surtout pas décevoir Meïl, et il n'osait pas imaginer l'opinion qu'elle aurait de lui si elle découvrait qu'il n'était qu'un vulgaire et misérable voleur. De plus, il y avait du monde autour de lui et huit, c'était beaucoup trop. On le remarquerait tout de suite. Le risque qu'il se fasse prendre s'il tentait le coup était trop élevé.

Il s'approcha du marchand. C'était un homme ridé aux cheveux gris, dont le sourire chaleureux dévoilait des dents jaunes et parfois cariées. Il semblait connaitre la misère et pourtant il tenait bon et trouvait le moyen de continuer son petit bonhomme de chemin. Connor aima tout de suite ce personnage. Il désigna de l'index les sucettes colorées qui l'avaient attiré et montra deux doigts. Deux, il voulait deux sucettes. Le vieil homme parut d'abord surpris qu'il ne s'exprime pas par la parole, mais il ne dit rien et attrapa les deux bâtonnets sucrés demandés.

-Une pièce, mon garçon.

Tandis que Connor extirpait la pièce de sa poche, il surprit le vieillard en train de fixer Meïl d'une fascination presque malsaine. Un sentiment de fureur dégoûtée. Ses traits se firent froids et il déposa sèchement la pièce dans la main du vieux confiseur, qui détacha son regard avide de la poitrine de Meïl pour enfourner la pièce dans sa propre poche. Son sourire s'évanouit lorsqu'il se rendit compte qu'il avait été remarqué. Il grimaça tout de même un autre sourire moins convaincant et le remercia.

-Bonne journée, murmura-t-il.

Un goût amer dans le cœur, Connor désira s'éloigner très vite des odeurs sucrées et du confiseur, sur lequel son opinion avait complètement changé.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

______________________

We were born to die.


Dernière édition par Connor le Mer 13 Mar - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meïl

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 20
Pays : France

Feuille de personnage
Prénom: Meïl
Nom: ~
Clan: Bien

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Mer 27 Fév - 13:18

(Pas de problème ! Stage de quoi ?)

Meïl remerciait intérieurement Connor de partir rapidement. Le marchand avait un regard sur elle qui la gênait énormément, de cette honte indignée qui hante souvent le coeur des gens. Elle n'était pourtant pas en colère. Du moins, pas vraiment. C'était plutôt de la pitié. Pitié de ce pauvre homme qui ne savait pas regarder le monde comme il fallait, qui passait certainement sa vie à observer l'inutile en oubliant le merveilleux. Dommage. Tellement de personnes étaient comme lui. Trop de personnes. Meïl se demanda si une erreur commise autant de fois est encore une erreur. Après tout, que dire quand un évènement se répète, défiant les générations, alors même qu'il n'a pas lieu d'être ? Il n'y a rien à dire. Il ne reste qu'à observer en silence, en pensant, en analysant parfois. En sachant décrypter ce monde fou qui nous entoure. Savoir penser comme on le souhaite n'est pas une chose facile, loin de là. De tout temps, il y aura toujours cette lute acharnée entre l'honorable et le facile.

Meïl lança son plus beau sourire à Connor. Elle avait l'étonnante impression d'avoir passé sa journée à sourire. Il fallait profiter, car il faudrait forcément replonger dans la réalité. Revenir vers ce réalisme sombre et poisseux qui enchaine les rêves entre le pavé et les nuages. Elle n'avait pas d'inquiétude à se faire. Le moment viendrait bien, mais il n'était pas encore là. Il lui restait encore des instants de bonheur à vivre, que ce soit à Liett ou ailleurs. Ailleurs. Ce mot semblait déjà si lointain. Comme dans son enfance, il illustrait à la perfection le sable doré, les couchers de soleil aux couleurs folles, les aventures romanesques de héros passionnés... Elle avait presque oublié que Liett faisait partie d'Ailleurs.

Meïl s'arrêta, son regard teinté d'une curiosité étonnée. Elle observa Connor, et se dit que, peut-être, la fin n'était pas si lointaine. Dans une appréhension soudaine du vide, elle murmura :
-Qui es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 1004

Feuille de personnage
Prénom:
Nom:
Clan: Mal

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Mer 13 Mar - 19:24

Connor était triste. Il venait juste de rencontrer Meil et il allait bientôt devoir quitter celle-ci. Elle n'avait pas l'air d'être d'ici, alors il ne la reverrait sûrement jamais... Ils ne s'étaient pas encore dit au revoir, mais il savait que cela arriverait. Il enfourna la sucette dans sa bouche et oublia vite ses mauvais sentiments. Le sucre explosait dans sa bouche. Il n'avait jamais rien goûté de pareil. Ça le changeait de la soupe fade qu'il mangeait le soir chez lui ou du pain sec qu'il ramenait parfois...

Puis Meil murmura :

-Qui es-tu ?

Le garçon apprécia l'étrangeté et la franchise de la question. Qui était-il ? « Un rêveur » fut la première réponse qui lui vint à l'esprit. Elle lui plut. « Un vaurien » fut la deuxième. Elle était moins sympathique mais certainement plus... réaliste, songea-t-il avec amertume. Il ne sut d'abord que répondre. Puis comment répondre. Il se souvint de cet homme qu'il avait rencontré un jour. C'était un scribe. Il avait appris à Connor les lettres de son prénom. Il savait maintenant les mimer et pouvait se présenter à n'importe qui sachant lire.

Il se désigna du doigt. « Je ».

Il courba la main, le pouce en bas et les doigts en haut, pour montrer le C. Puis il rejoignit le pouce et l'index pour former le O. Le N évoquait le geste que faisaient les enfants pour mimer un pistolet. Il le fit deux fois. Puis le O apparut de nouveau. Enfin, le R consistait à croiser l'index et le majeur vers le haut.

Il s'appliqua à mimer chacune des lettres lentement pour être sûr d'être compris. Il connaissait ces gestes par cœur. Il aurait bien aimé savoir écrire, mais il ne savait pas. Peut-être aurait-il l'occasion d'apprendre un jour...

C. O. N. N. O. R.

« Je m'appelle Connor. »

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

______________________

We were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meïl

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 20
Pays : France

Feuille de personnage
Prénom: Meïl
Nom: ~
Clan: Bien

MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   Mer 20 Mar - 18:03

(Désolée pour le retard... Devoirs interminables et tenaces...)

Connor... Meïl répéta son nom, chuchotant presque, comme un secret révélé à elle-même. Connor... Elle aimait bien ce nom. Simplement l'entendre et le laisser s'envoler vers le ciel bleu de Liett. Meïl posa une main sur son coeur et plongea son regard dans celui du jeune homme.
-Je me souviendrai toujours de toi, Connor.
Pourquoi ? Certaines de ses rencontres glissaient sur elle, lui apportaient une nouvelle histoire, de nouveaux rêves. C'était l'histoire de la personne qu'elle aimait, presque plus que la personne en elle-même. Pourtant, elle se souviendrait toujours de cette journée oscillant entre le banal et le rêve. Parce que Connor était peut-être une des seules personnes qui acceptent de l'écouter sans la prendre pour une folle. Parce qu'il l'avait laissée le guider dans ce monde d'imprévus qui est le sien. Parce qu'il lui avait permis de redécouvrir la ville de son enfance.

-Je ne sais rien de toi. Juste ton nom. Mais jamais je n'ai rencontré quelqu'un comme toi !
Elle avait presque l'air étonné. Comme si elle venait tout juste de découvrir ce qu'elle disait.
-Je ne reviendrai peut-être jamais à Liett... Mais si je reviens, je pourrais te revoir ? demanda-t-elle avec dans les yeux l'esquisse de l'espoir. C'était stupide. Elle ne le reverrait probablement pas. Et même si ses pas la menait de nouveau ici, comment pourrait-elle simplement le retrouver parmi la foule tellement envahissante qui courrait dans les rues ? Peu importe. De tout temps, c'est l'espoir qui tient éveillés les hommes, qui les fait avancer, qui guidait leurs pas... Il ne restait plus qu'à compter sur le destin. Ou sur le hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce qu'une voyageuse rentre chez elle et qu'elle tombe sur n'importe qui... (PV Connor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et la roue tourne, et elle tourne, et elle tourne, et elle s’emballe ◊ Anaeli
» C’est une chenille, elle rentre dans son cocon, et elle se transforme en papillon. ❧ Manuela & Jay-Neil
» hope rentre chez elle (pv brooke logan)
» The TinkerBell
» Tu fous quoi ici? (pv Narukami Seigen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage des Darcer RPG :: Edrillon :: Liett :: Le Quartier Pauvre-
Sauter vers: