Attention ! Le forum est fermé, ne pas s'inscrire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée empoisonnée [Celiaron, tonton et Bridg]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridgess Miller
Voyageuse incertaine
Voyageuse incertaine
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Prénom: Bridgess Leona Nell
Nom: Miller Henries Von Sibran
Clan: Mal

MessageSujet: Une soirée empoisonnée [Celiaron, tonton et Bridg]   Ven 8 Nov - 13:38


Une soirée empoisonnée


Une soirée avait lieu ce soir, dans un château au sud de Liett. Bridges l'avait appris par le bouche à oreilles, dans les rues de la célèbre ville. Toute la noblesse était conviée. Donc, théoriquement, elle aussi. Il ne fallait pas oublier qu'il fut un temps où elle portait des robes de princesse, dansait et virevoltait au bras de beaux prétendants au rythme de la valse, et...ah oui était la plus égoïste des petites princesses.

Et elle n'avait rien oublié de toutes les bonnes manières qu'on lui avait inculquées et qu'elle avait ensuite enseignées. Ce n'est pas parce qu'elle ne les respectait plus qu'elle ne s'en souvenait plus. Elle avait très envie de retourner, rien qu'une soirée, dans son ancienne vie, et cela lui serait sûrement très utile.

Ce qui serait drôle, c'est qu'elle croise ses parents à ce bal ce soir. Que pourrait-elle leur dire? "Bonjour Père. Ravie de vous revoir Mère. Vous êtes toujours aussi élégante. Comment vous portez-vous depuis les années?" Ça ne le ferait pas tellement.
Elle n'aurait qu'à les éviter.
De toute façon, elle avait tellement changé.
Et une belle robe et du maquillage ne la rendrait jamais comme avant.

Sa belle robe. Parlons en. Elle ne l'avait pas volée. Elle avait travaillé avant et avait utilisé ses économies pour l'acheter. Une belle robe couleur rouge, ni trop longue ni trop courte, en velours et soie. Sur elle, elle était ravissante.
Elle s'était habillée dans la boutique, puis était directement partie au château.
Elle savait bien que la simple mention de son nom n'allumerait aucune étincelle dans le cerveau étroit de ces gentlemans. Ils oubliaient vite. Elle s'était habituée à la célébrité, entre les guildes, les boulots en ville, la solitude, les bandes de pirates....Mais qu'importe.

À l'entrée, elle fit une gracieuse révérence au garde et se présenta, afin qu'il la laissât passer. Elle prit bien soin de décliner son nom complet.
Elle pût ainsi entrer et recula quelques années en arrière, où ceci était sa vie. Où à chaque bal, elle rêvait de rencontrer le prince charmant.
Elle jeta un coup d'oeil circulaire à la pièce. De nombreuses figures lui revenaient en tête, mais qu'ils avaient changé!
Un sourire moqueur aux lèvres, elle se servit un verre et but une petite gorgée, puis continua à observer la scène.
Comment avait elle pu faire partie de ce monde là?



Dernière édition par Bridgess Miller le Mer 20 Nov - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritagedarcer-rpg.forumactif.org/
Celiaron

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 20
Pays : Siartt

MessageSujet: Re: Une soirée empoisonnée [Celiaron, tonton et Bridg]   Mer 20 Nov - 17:38

Il faisait déjà nuit et le froid envahissait la calèche.
Céliaron mit un châle sur ces épaules.
Sa robe n’était pas faites pour sortir donc elle était très souple et légère. Cély aimait beaucoup la dentelle, pour ce bal elle avait choisi une robe aux tons clairs avec de la dentelle noire . Elle mit ses longs gants qui remontent jusqu’au coude et descendit du carrosse.
Sa mère descendit aussitôt habillé d’un robe a col roulé de couleur bleue marine à dentelle blanche.
Un portier leur ouvrit galamment la porte et un serviteur les mena à la grande salle.
Toute de couleur or et bordeaux, la pièce était resplendissante. Un grand lustre de cristal pendait du plafond ce qui donnait l’impression que la salle était immense. Cély s’avança en essayant de combattre sa timidité. Toutes ces dames aux robes multicolores allant du jaune orangé au violet circulaient en tournoyant au centre de la salle. Certaines étaient accompagnées de monsieur portant de grands chapeaux, d’autre étaient accompagnées de leurs amies. De grands groupe s’étaient installés autour d’une table et discutaient joyeusement. La plupart des monsieurs étaient au buffet et dans une autre salle.
Cély descendit le grand escalier de marbre et suivit sa mère à travers la salle. Elle fut présentée à pleins de personnes dont elle ne retenait pas le nom et fut promenée dans toute la pièce.
-Ma chérie, tu as maintenant 15ans, tu sais qu’à cet âge la plupart des demoiselles sont mariées. Je vais te faire rencontrer le compte de Anatille avec qui tu te marieras si nous sommes en bon therme avec lui. C’est un excellent parti, il a un grand château dans les contrée de Penhata et il descend d’une noble famille. Un bel avenir t’attend ma chérie. Grâce à lui tu pourras t’acheter toutes les robes que tu veux et avoir une chambre trois fois plus grande que celle que tu as aujourd’hui. Il pourrait aider notre famille à financer les réparations des chambres de bonnes et l’entretient des jardins.
Entends-toi bien avec lui et tout ce passera pour le mieux. Je compte sur toi. Tu danseras avec lui quand le bal commencera.
Je te laisse faire connaissance avec lui.
Sa mère partit en même temps que le groupe de dames venues de Eginota.
Cély se retrouva seule au milieu de cette bruyante foule.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Merci beaucoup Bridgess Pour l'avatar et la signa! Very Happy Ils sont trop beaux!!!! T'es trop forte en graph !! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allian


avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 20

Feuille de personnage
Prénom: Allian
Nom:
Clan: Bien

MessageSujet: Re: Une soirée empoisonnée [Celiaron, tonton et Bridg]   Jeu 21 Nov - 20:06

En ce merveilleux début de soirée, le ciel se teintait d'un bleu roi sombre. Les allées du jardin étaient soigneusement encadrées d'une haie coupée avec un perfectionnisme étonnant.  De grands arbres se découpaient sur le fond bleu tels d'imposantes ombres, gardant leur superbe malgré la tombée du jour. Les oiseaux ne chantaient déjà plus. On entendait le lointain chuchotement des fontaines.
Sans s'arrêter, le flot retombait de toute sa masse dans le bassin de pierre. Une sublime sculpture de pierre et d'un mystérieux métal vert d'eau se reflétaient sur le miroir. On pouvait distinguer une femme nue, pourtant un petit démon à bout de bras, levé vers le ciel. Tel une gargouille, le démon faisait sortir de sa bouche le jet d'eau. Une tristesse tendre se lisait sur le visage de la jeune femme, à moitié effacé par le temps.
Ce spectacle mystérieux et paisible se déroulait dans un coin oublié du parc, entouré de grandes haies impénétrables. Une ombre passa, et longea la fontaine, une main gantée survolant le contour arrondi et brute du bassin. Elle ralentit le pas, fascinée par ce mystérieux monument. Puis elle sortit du hameau, après un dernier regard à la femme de pierre.
Le parc était en vérité un véritable labyrinthe. Les haies, toujours aussi hautes, ne permettait pas de regarder ni au dessus, ni à travers, comme de véritables murailles. L'intrus pressa le pas. Il arrivait dans une roseraie. Les fleurs embaumaient l'air, par enchantement. Les arches en fer blanc dessinaient de délicates courbes, où les roses s'entremêlaient. Le visiteur eut alors l'irrésistible envie d'en cueillir une. Il s'approcha un rosier solitaire, et respira le parfum capiteux d'une de ses fleurs, aux pétales d'un bordeaux profond, presque noir. Mais sa mission lui revint en mémoire, et fila vers le château. Quel homme étrange.
Le gravier clair était sans doute le plus dangereux dans ce parc. Un seul bruit suspect, et tous les gardes à cape blanche accourraient. Il dut donc emprunter les allées de terre, de dalles ou les ponts de bois.

Le château se dressait face à lui. Menaçant. C'était le terme approprié, pour une ancienne forteresse, toute de minerai et d'âge. De vieilles douves asséchées faisaient le tour, et mesurant environ cinq mètre de profondeur. L'étrange visiteur avait alors deux solutions : soit tenter de passer par la grande "porte", plutôt de la taille d'un pont levis, ou bien... d'escalader sans se faire attraper. Or le géant de pierre devait bien mesurer trente mètres de haut. Donc en amateur, ce n'était pas évident... Cependant, il y avait bien une fenêtre quelque part. Il examina la façade. Au dessus des grands vitraux de la Salle de Réception, il y avait une ouverture, à hauteur d'un homme. Lorsqu'un petit vent froid passa dans son coup, l'ambitieux se ravisa. Puis, en marchant un peu le long du bâtiment, il remarqua quelque chose de louche. Une porte. Mais pas une porte comme les autres. Non, là elle était située en face de lui, mais du coup, à cinq mètres de hauteur. Comme ça. Toute seule.
La pierre meurtrissait les mains du cascadeur, malgré la vigueur de celles-ci. Heureusement que la paroi n'était pas du tout lisse... Autrement il ne serait jamais monté. L'escalade, c'était son rayon. Mais en ville. Sur des maisons. PAS sur des châteaux forts! Il se hissa jusqu'au renfoncement de la porte en bois. Une fois debout, le vent siffla. Il regarda vers le bas, et hop! se rapprocha de la porte l'histoire de. Il colla son avant-bras contre la porte, et la poussa. Rien ne bougea. Et il entendit un garde se rapprocher à grands pas, sur l'allée de gravier.
Alors,  il sentit la tension monter. Et cette fichue porte ne s'ouvrait pas. Agité, il eut du mal à se concentrer pour étudier la serrure. Un vieille. Chance! Il sortit un poignard comme par magie et l'inséra méthodiquement dans la serrure. Un grand glang! résonna.
Or le garde était juste en bas.
Le souffle coupé, le cambrioleur poussa doucement la porte et se faufila à l'intérieur.

Devant un miroir, Allian arrangeait sa tenue. A vrai dire, il n'avait pas l'habitude de porter ce genre de costume. Un peu mal à l'aise, il bougea mollement son col de chemise. Avec un peu de chance, il y aurait beaucoup de monde à la fête, et il passerait inaperçu. N'ayant pas la moindre envie d'assister à la soirée, il espérait vivement que tout ce déroulerait pour le mieux. Son grand manteau bleu marine lui arrivait au niveau du genou. Sa chemise blanche lui était parfaitement étrangère, avec son col crocheté avec un insigne argenté, et ses bords ondulés. Allian réprima un rire. En fait, il se trouva parfaitement ridicule. Le seul truc qu'il aimait, c'était ces grandes bottes. CA, c'était la classe. Le reste... pour lui qui n'avait pas l'habitude des classes sociales élevées, c'était du délire! Il espérait au moins qu'il y aurait un truc à boire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée empoisonnée [Celiaron, tonton et Bridg]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée empoisonnée [Celiaron, tonton et Bridg]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Memoires de Jacques Mesidor: Un tonton macoute ne peut pas etre un mapou
» Les Tonton Macoutes veulent revenir
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage des Darcer RPG :: Edrillon :: Liett :: Le Quartier Riche-
Sauter vers: